SMA Data Manager M powered by ennexOS - Surveillance et contrôle des installations décentralisées - L'interface intelligente vers le monde énergétique de demain

Get the most out of energy

Associé au nouveau Sunny Portal powered by ennexOS, le Data Manager M optimise la communication, la surveillance et le pilotage des installations photovoltaïques comportant jusqu’à 25 appareils SMA. Le Data Manager M, qui est basé sur ennexOS, la nouvelle plateforme IoT de SMA pour la gestion de l’énergie, ne se contente pas de remplacer le SMA Cluster Controller S. Grâce à son extensibilité , il est d’ores et déjà équipé aujourd’hui pour les nouveaux modèles commerciaux du futur marché de l’énergie. En tant qu’interface de communication professionnelle, il est notamment parfaitement adapté aux fournisseurs d’électricité, aux distributeurs directs, aux installateurs et aux exploitants d’installations.

L’interface utilisateur innovante et efficace, unifiée pour le Data Manager M et le nouveau Sunny Portal powered by ennexOS, est tout particulièrement appréciée. Des fonctions d’assistance intuitives pour le Data Manager M, l’onduleur et le Sunny Portal powered by ennexOS permettent une nette réduction du temps consacré à la mise en service et au paramétrage.

La version de base des fonctions et des interfaces du nouveau Data Manager M est alignée sur les fonctions associées dans le Sunny Portal powered by ennexOS et s’adapte progressivement aux exigences futures. Grâce à leur conception modulaire et à la prise en charge systématique des normes du secteur (Modbus/TCP, par exemple), les installations autorisent l’intégration de composants supplémentaires, tels que des systèmes I/O ou des compteurs d’énergie, de SMA ou d’autres fournisseurs.

Tous les avantages en un coup d’œil

Rapide et simple

  • Mise en service rapide et intuitive de tous les composants locaux et du Sunny Portal
  • Intégration facile de systèmes I/O et de compteurs d’énergie


Fiable et pratique

  • Conformité aux exigences nationales et internationales relatives à l’intégration au réseau
  • Analyse détaillée, alertes et rapports
  • Surveillance et paramétrage à distance pratiques et sécurisés de tous les composants raccordés


Paré pour l’avenir et flexible

  • Extension flexible répondant aux nouvelles exigences et à l’évolution des besoins du client
  • Accès au marché en rapide évolution de l’énergie du futur sur la base d’ennexOS
  • Sunny Portal powered by ennexOS avec encore plus de fonctions pour le nouveau monde de l’énergie

Surveillance & contrôle powered by ennexOS


SMA ennexOS Data Manager Sunny Portal Bundle

Le Data Manager M et le nouveau Sunny Portal powered by ennexOS sont parfaitement harmonisés. Cela facilite et simplifie la surveillance, l’analyse et le paramétrage ainsi que la gestion des installations photovoltaïques et permet d’économiser du temps et de l’argent.

  • Interface utilisateur unifiée
  • Fluidité du paramétrage à distance
  • Vue d’ensemble simplifiée de l’ensemble du portefeuille
  • Identification en ligne et résolution des erreurs rapides et directes
  • Structuration facile des installations photovoltaïques selon les besoins individuels

Que vous recherchiez le portefeuille global, des groupes d’installations, des installations, des sections d’installation ou des appareils isolés, vous trouverez à chaque niveau, clairement structurées sur les tableaux de bord, les informations essentielles pour les rôles utilisateurs respectifs.

Des pages standard pour la surveillance, l’analyse et le paramétrage permettent de travailler efficacement et d’économiser du temps lors de la gestion de votre installation.

Vous trouverez ici toutes les informations relatives à la surveillance et au contrôle dans le nouveau Sunny Portal powered by ennexOS

Systèmes I/O de MOXA et Wago


Les systèmes I/O préconfigurés de MOXA et Wago, qui sont disponibles chez SMA, sont parfaitement harmonisés à la nouvelle plateforme IoT ennexOS pour la gestion de l’énergie et sont faciles à intégrer. Grâce à sa grande souplesse, le système peut également évoluer pour s’adapter aux exigences changeantes des clients, du fait de l’adaptation aux normes ou aux lois par exemple.

IO System MOXA Wago

Informations générales sur les appareils & diagramme du système


Informations générales sur les appareils & diagramme du système

Janvier 2018

SMA Data Manager M + Sunny Portal powered by ennex OS

Vos avantages :

  • Un design d'interface unifié et innovant pour Data Manager et Sunny Portal
  • Deux composants performants parfaitement coordonnés
  • Des fonctionnalités novatrices permettant la gestion automatisée du réseau
  • Accès au marché de l'énergie du futur en évolution rapide via ennexOS


Structure modulaire extensible - d'autres fonctionnalités depuis mai 2018

Sortie
janvier 2018
Sortie
mai 2018
Sortie
août 2018
Sortie
4e trim. 2018
Sortie
1er trim. 2019
Commentaire
Général
Nombre d’appareils pris en charge 25 50
Nombre de points de données consignés par appareil subordonné (max) 30 Les points de données varient en fonction de l’appareil relié
Compte administrateur local et accès via le compte Sunny Portal x
Interfaces
RS485 - x Pour compteurs d’énergie et capteurs
Entrée numérique x
Communication
Bus de terrain onduleur Fast Ethernet (Speedwire)
100 Mbit/s
Réseau (LAN) Fast Ethernet
100 Mbit/s
WLAN - x WPA2, connexion P2P (peer-to-peer) pour la mise en service et les interventions de service
Données live via le Sunny Portal powered by ennexOS - x
Protocoles de communication
SMA Data 2+ - Speedwire x
SMA Data 1 - RS485 (via SMA Com Gateway) x Prise en charge SMA Data 1 par Data Manager en 2019
Protocole SMA Energy Meter x
Serveur DHCP pour bus de terrain - x Séparation du réseau d’installation SMA du réseau local (LAN)
Client EEBus - x
Serveur Web intégré x
Profil SMA du serveur Modbus (niveau de l’installation) x Profil Modbus sur unités ID 1 et 2 compatible avec CLCON
Profil SMA du serveur Modbus (niveau de l’appareil) - x Les appareils subordonnés peuvent être interrogés directement (pas de réseau électrique séparé)
Prise en charge Sunspec par le serveur Modbus - x
Client FTP Push - x
(une fois par jour)
x
(toutes les 15 min)
Exportation XML identique au format CLCON
Modbus/RTU pour capteurs et compteurs d’énergie via RS485 - x
Configuration
Configuration des appareils à distance (composants SMA) x Via Sunny Portal powered by ennexOS
Assistant de configuration de l’installation ; comparaison des paramètres (locaux et distants) - x Via Data Manager M et Sunny Portal powered by ennexOS
Configuration via Modbus (composants SMA) - x
Mises à jour
Mise à jour via portail de mise à jour et USB (Data Manager M) x
Mise à jour via portail de mise à jour et USB (composants SMA) - x Les onduleurs SMA (p. ex. CORE1) obtiennent les mises à jour directement du portail de mise à jour
Surveillance énergétique
Prise en charge de plusieurs compteurs d’énergie x
Prise en charge des compteurs d’énergie Modbus/TCP quelconques - x Enregistrement à partir des registres Modbus/TCP individuels
Représentation des systèmes sur batterie x x Vues combinées à partir de la version d’août
Représentation des groupes électrogènes - x
Gestion de l’énergie
Interface Modbus pour commercialisation directe x avec routeur VPN externe
Commercialisation directe intégrée (SMA SPOT) - x
Écrêtage des pointes de charge avec SMA STPS60 - x Connexion à Inverter Manager
Régulation simple pour l’optimisation de l’autoconsommation avec les systèmes sur batterie (STP60) - x Connexion à Inverter Manager
Régulation simple pour l’optimisation des systèmes sur batterie utilisant un tarif basé sur les heures de consommation - x
EEBus - Prise en charge HVAC - x
EEBus - Prise en charge e-mobilité - x
Gestion du réseau
Réglage guidé par assistant du système de gestion du réseau x
Arrêt rapide via entrée numérique x 5 entrées numériques intégrées à l’EDMM, dont une réservée à l’arrêt rapide
Consigne de puissance active via signaux numériques x 5 entrées numériques intégrées à l’EDMM - 4 pour la limitation de puissance
Consignes de puissance active et réactive via Modbus/TCP x Via profils Modbus SMA
Connexion au compteur d’énergie Janitza UMG 604 x
Connexion au compteur d’énergie SMA Energy Meter x
Connexion au compteur d’énergie Elkor WattsOn Mark II - x
Consignes de puissance active et réactive conformes CEI 61850 - x Combiné à la technologie Wago PFC200 (CEI61850<->Modbus)
Consignes de puissance active et réactive conformes CEI 60870-5-104 - x Combiné à la technologie Wago PFC200 (CEI60870<->Modbus)
Consignes de puissance active et réactive via signaux numériques ou analogiques (8xEN, 3xSN, 2xEA, 2xSA) - x Combiné à la technologie MOXA ioLogik E1242 ou WAGO 750
Régulation de la puissance active (y compris injection nulle) x Avec SMA Energy Meter ou Janitza UMG 604 (à partir d’août, avec compteur d’énergie Modbus/TCP quelconque)
Comportement de repli automatique ajustable pour les valeurs de consigne et de mesure manquantes x
Taux d’augmentation de la puissance active ajustable Courbes identiques (ascendantes et descendantes) Courbes différentes
Régulation de la puissance active en fonction de la tension - x
Régulation de la puissance active en fonction de la fréquence - x
Fonctionnement à cos φ constant Configuration propre à chaque onduleur Configuration centralisée par assistants
Régulation de la puissance réactive en fonction de la tension (Q(U)) - x
Régulation de la puissance réactive en fonction de la puissance active (Q(P)) - x
Régulation du cos φ en fonction de la puissance active (CosPhi(P)) - x
Régulation de la puissance réactive - x
Enregistrement du compteur d’énergie Modbus individuel à l’aide des registres Modbus/TCP définis par l’utilisateur - x

Dans les réglages du routeur, vérifiez si DHCP est activé. Si aucun DHCP n'est actif, une adresse IP statique doit être attribuée au Data Manager. Pour ce faire, raccordez le Data Manager à un routeur compatible DHCP en dehors de l'installation et procédez à la mise en service. En parallèle, attribuez une adresse IP statique correcte au Data Manager (contactez votre administrateur réseau). Raccordez ensuite le Data Manager au routeur au sein de l'installation. Le Data Manager est désormais accessible via l'adresse IP statique. Suivez les étapes de l’assistant d’installation et procédez aux réglages pour votre Installation.

Selon le navigateur Web, il peut arriver que la saisie soit interprétée comme une saisie de recherche. Dans la barre d'adresse du navigateur Web, avant l'adresse d'accès du Data Manager, entrez « https:// ».

Afin d'enregistrer le certificat autosigné du Data Manager dans le navigateur Web, il doit d'abord être accepté dans le navigateur comme étant un certificat de confiance. Une fois les réglages par défaut du Data Manager rétablis, ce certificat est reconnu par le navigateur Web comme étant obsolète ou non valide. Supprimez l'ancien certificat dans les réglages de sécurité de votre navigateur Web. Connectez-vous à nouveau au Data Manager et acceptez le nouveau certificat proposé.

Il se peut que l'adresse IP du système I/O ne puisse pas être déterminée. Dans les réglages du routeur, vérifiez si DHCP est activé et activez-le le cas échéant. Assurez-vous que le système I/O est défini sur DHCP. Pour ce faire, tous les interrupteurs DIP du système I/O doivent être en position MARCHE (voir les instructions du fabricant).

Pour utiliser le système I//O avec le Data Manager, le système ainsi que son adresse IP doivent avoir été spécifiés dans le Data Manager. Pour déterminer l'adresse IP du système I/O, procédez de la manière suivante :

1. Sur un terminal approprié, ouvrez l'interpréteur de commandes et entrez la commande « arp -a ».S

  • Une liste de toutes les interfaces avec l'adresse IP, l'adresse physique et le type est émise.

2. À l'aide de l'adresse physique, lisez l'adresse IP correspondante.

  • Les systèmes I/O de WAGO utilisent des adresses physiques dans la plage 00-30-de.
  • Les systèmes I/O de Moxa utilisent des adresses physiques dans la plage 00-90-E8.

 

Il se peut que le condensateur tampon de l’horloge en temps réel du Data Manager se soit déchargé après une période prolongée sans alimentation en tension. Assurez-vous que le Data Manager ait accès à un serveur de temps sur Internet pour recevoir l’heure actuelle.

Non. Entrez le nom d’utilisateur et le mot de passe et annulez ensuite l’exécution de l’assistant d’installation. Les données initiales de l’installation sont encore disponibles et seront automatiquement appliquées.

Cela n’est pas possible. En revanche, il est possible de créer et de visualiser des sections de l’installation dans le Sunny Portal powered by ennexOS.

Oui. Pour modifier le débit de transfert de données du SMA Energy Meter, vous devez vous connecter à l’interface utilisateur du SMA Energy Meter avec le groupe d’utilisateurs Installateur (voir les instructions du SMA Energy Meter). La configuration à distance du SMA Energy Meter n’est pas possible pour des raisons de sécurité.

Quelques rares appareils RS485 ne sont pas encore pris en charge par le Data Manager :

  • SolTrk (commande pour trackers photovoltaïques)
  • Windy Boy (onduleur pour énergie éolienne)
  • Hydro Boy (onduleur pour piles à combustible)
  • Sunny SensorBox
  • Schoolmeterbox

Oui, cela est possible dans le Sunny Portal powered by ennexOS. Vous pouvez y créer et visualiser des sections et des groupes d’installation.

Le SMA Cluster Controller et le Data Manager sont tous deux des enregistreurs de données. Il n’est pas judicieux d’exploiter les deux produits en parallèle.

Il se peut que la fonction de lissage des polices (ClearType) soit désactivée. Activez le lissage des polices dans votre navigateur Web.

Il se peut que certains appareils Modbus aient été redémarrés en raison d’une chute de tension. Ces appareils ont alors reçu de nouvelles adresses IP du routeur DHCP. Cela peut se produire lorsqu’aucune adresse MAC n’a été paramétrée dans le routeur DHCP. Les appareils Modbus ne se voient alors pas automatiquement attribuer la même adresse IP.

Réglez l’adresse MAC dans votre routeur DHCP ou prolongez la durée du bail (lease time).

Si l’adresse IP d’un appareil Modbus a été modifiée, celle-ci doit être entrée dans l’assistant d’installation du Data Manager.

Assurez-vous que le système I/O est réglé sur DHCP ou une adresse IP valide (voir les instructions du fabricant).

Le système I/O doit être configuré de la manière suivante (de gauche à droite) :

  • 750-352 : coupleur/contrôleur de bus de terrain
  • 750-602 : injection de potentiel (24 V)
  • 750-1414 : 8 entrées numériques (24 V)
  • 750-1515 : 8 sorties numériques (24 V)
  • 750-464 : 2/4 entrées à résistance (2 x Pt100)
  • 750-455 : 4 entrées analogiques (4 à 20 mA)
  • 750-559 : 4 sorties analogiques (0 à 10 V)
  • 750-600 : borne terminale

Le WAGO-I/O-SYSTEM 750 est adapté au raccordement de capteurs de température Pt100 à 2, 3 ou 4 conducteurs. SMA recommande le raccordement de capteurs de température Pt100 à 2 conducteurs car la borne de bus 750-464 est préréglée sur la technique de mesure à 2 canaux.

Assurez-vous que les deux systèmes I/O ont été réglés sur DHCP ou une adresse IP valide. Assurez-vous que le mode des entrées analogiques est ajusté pour ioLogik E1242 (voir les instructions du fabricant).

Adresse IP :

Les adresses IP des systèmes I/O de Moxa peuvent être réglées via l’interface utilisateur ou via le programme ioSearch de Moxa.

Entrées analogiques ioLogik E1242 :

Les entrées analogiques de ioLogik E1242 de Moxa sont préréglées sur 0 V à 10 V.

Pour pouvoir utiliser les entrées analogiques de ioLogik E1242 avec le Data Manager, les entrées analogiques de ioLogik E1242 doivent être réglées sur 4 mA à 20 mA (voir les instructions du fabricant).

ioLogik E1260 de Moxa est adapté au raccordement de capteurs de température Pt100 à 2 ou 3 conducteurs.

Raccordement à 3 conducteurs :

Vous pouvez utiliser le bloc d’alimentation de la Sunny WebBox, du SMA Cluster Controller, du SMA Com Gateway ou du SMA Inverter Manager. Vous pouvez également utiliser tous les blocs d’alimentation répondant aux spécifications de la fiche technique et des instructions du Data Manager.

Non. Pour pouvoir détecter de nouveaux appareils, vous devez lancer l’assistant d’installation du Data Manager. Dans l’assistant d’installation, il est également possible d’enregistrer des appareils ayant des mots de passe différents.

Non. Actuellement, seules les données du maître sont transmises. Dans la version 2018, il est prévu de pouvoir également transmettre les données de l’esclave.

Pour des raisons techniques, seuls des certificats propres sont utilisés. Les certificats pouvant être remplacés par un serveur proxy d’interception ne peuvent pas être vérifiés. Pour régler des exceptions pour le pare-feu, adressez-vous à votre administrateur réseau.

Pour régler l’injection zéro, l’installation doit comporter un compteur approprié au niveau du point de raccordement au réseau. Sur l’interface utilisateur du Data Manager, procédez aux réglages suivants :

 1. Sélectionnez dans le menu Configuration l’élément de menu Système de gestion du réseau.

 2. Sélectionnez Puissance active.

  • L’assistant d’installation s’ouvre.

 3. Confirmez chaque étape en cliquant sur [Suivant].

 4. Sélectionnez le mode de fonctionnement Régulation.

 5. Sélectionnez la source de signaux Pilotage manuel.

 6. Saisissez 0 dans le champ Consigne de puissance active.

 7. Saisissez 1 dans le champ Intervalle de temps.

 8. Saisissez 100 dans le champ Gradient de la puissance active.

 9. Dans le champ Puissance de l’installation totale, saisissez la valeur souhaitée.

10. Cliquez sur [Sauvegarder].

Aucun réglage supplémentaire n’est requis. Sur le tableau de bord de l’installation, vous trouverez désormais un nouveau widget permettant de limiter la puissance active.

 

I/O Systeme from MOXA and Wago

Systèmes I/O de MOXA et Wago


Système compact MOXA E1200 série pour applications réagissant au prix

  • MOXA ioLogik E1242 (4 entrées analogiques, 4 entrées numériques, 4 sorties numériques ou analogiques)
  • MOXA ioLogik E1260 (6 entrées de température)


Système modulaire WAGO-I/O 750 Série pour une flexibilité accrue

  • Wago 750 (8 entrées numériques, 8 sorties numériques, 4 entrées analogiques, 4 sorties analogiques, 4 entrées de température)


D’autres appareils et protocoles seront progressivement intégrés via Modbus/TCP (par exemple : Janitza Power Analyser UMG 604)

Operating manual - SMA DATA MANAGER M with SUNNY PORTAL powered by ennexOS

  • Type: Manuel d'utilisation
  • Langue: International
  • Numéro de document: EDMM-10-BE-en-14
  • Numéro de version: 1.4

Instructions d‘emploi - SMA DATA MANAGER M avec SUNNY PORTAL powered by ennexOS

  • Type: Manuel d'utilisation
  • Langue: Français
  • Numéro de document: EDMM-10-BE-fr-14
  • Numéro de version: 1.4

Garantie constructeur SMA

  • Type: Garantie
  • Langue: Français
  • Numéro de document: COM-RES-GBED-fr-42
  • Numéro de version: 4.2

SMA DATA MANAGER M - Surveillance et contrôle des installations photovoltaïques décentralisées

  • Type: Fiche technique
  • Langue: Français
  • Numéro de document: EDMM-10-DFR1818-V14
  • Numéro de version: 1.4

Manufacturer’s Declaration - Compliance with ENA EREC G100 requirements

  • Type: Déclaration du fabricant
  • Langue: International
  • Numéro de document: HK_ENA_EREC_G100_en_11
  • Numéro de version: 1.1

Technical Information - SMA Modbus® Interface for SMA DATA MANAGER M

  • Type: Informations techniques
  • Langue: International
  • Numéro de document: EDMM-10-Modbus-TI-en-11
  • Numéro de version: 1.1

Les instructions d’emploi sont désormais disponibles avec eMANUAL

Prendre contact maintenant

Si vous avez d’autres questions,
écrivez directement à SMA.

Prendre contact maintenant